Ces Motards Implorent Jésus pour Aider des Enfants Malades

Le petit Jésus a les oreilles qui grondent.

700 motards font ronfler leurs bécanes à ses pieds.

Au chevet de l’Oratoire Saint-Joseph.

Qui surplombe la ville de Montréal.

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

Que font des motards sur le parvis d’une église ?

Que font des Francs Maçons Motards sur le parking de Jesus ?

Que font des grands gaillards tatoués avec des jouets pleins les bras ?

Ils sont là pour aider les enfants des hôpitaux de Montréal.

Une salade de fruits exotique pour un objectif : faire des levées de fond. 

Les motos grognent. La musique résonne. House of a rising sun.

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

Au micro : Shaggy rugit.

« On fait ça pour les motards, mais surtout pour les enfants parce que c’est eux autres qui vont changer nos couches quand on va être vieux. On investit dans l’avenir donc on prend soin des enfants. »

« On va se laisser gâter par Monsieur le soleil qui est envoyé par Jesus Lord that keeps us alive awhile ! »

« Prenez soin de vous autres, puis on se revoit plus tard avec les curés pis les bénédicteurs de motos. »

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

Avant d’embarquer pour les rides d’été.

Les motards cherchent la protection divine.

De l’eau bénite pour étancher sa soif de route.

Écussons au Dos, les associations se montrent.

Les Survivors Bikers – Les AMAQ …

Association des Motos Américaines du Québec

Les plus actifs … Les plus visibles … Les Francs Maçons

Et parmi eux les Widows Sons affiliés aux Shriners.

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

« Ceux qui veulent prendre un café, un muffin, tous les fonds vont au Shriners »

Les doudous en peluche pleuvent vers le camion des fils de la veuve.

Les têtes d’Élisabeth II sur les billets pleuvent contre des tickets Loto.

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

« Le petit bonhomme qui est dans la chaise roulante avec les Shriners, il vient du Ghana. Durant la grossesse de sa mère, toutes les jointures de Michael étaient figées. Aucun mouvement dans les coudes. Les genoux. Les poignets. Les hanches. Aucun mouvement. Les Shriners les ont pris sous leur aile, lui et sa mère. Ils habitent au Québec. Aux frais des Shriners. Ils prennent les soins médicaux à leurs frais pis prennent soin du petit bonhomme. Dans un mois, ils vont lui réparer un poignet. Ils lui ont réparé les deux genoux, actuellement il a un genou boulonné. »

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

Le sourire vissé au visage, le petit Michael déambule poussé par les motards.

« Tout ça que vous faites aujourd’hui c’est pour aider les enfants à croire à la vie. »

Les montures de métal continuent d’affluer en attendant les prêtres.

« On s’occupe des enfants malades et de leur mère lorsqu’ils se font soigner gratuitement par l’hôpital Shriners de Montréal, explique Bertrand, fier de sa communauté. Nous on s’occupe de prendre en charge les à côté. On paye le loyer, puis les dépenses de la mère dans la mesure du possible. Tous les temples Shriners de partout dans le monde ont payé l’hôpital de Montréal : 165 millions cash. Aucun contribuable n’a mis un sou là dedans. Maintenant on quête pour les équipements et le reste. »

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

Dans les rangs, on parle des prochaines ballades.

Dans les rangs, on se prend en photo, doudous sous le bras. 

Dans les rangs, on est fier de son engin.

« Sachez que prendre soin d’un enfant dans la vie, ça vous enrichit. Moi ça fait 22 ans que je m’occupe du petit Pierre-Paul, raconte le maitre de cérémonie Shaggy, des sanglots dans la voix. Aujourd’hui, il me remercie de l’avoir accompagné dans la croisée des chemins. C’est pas mon enfant. C’est pas apparenté avec moi. Mais ce que j’ai reçu de cet enfant vaut plus que tout ce que je lui ai donné durant toutes ces années. »

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

Au royaume de la veste en cuir.

Des durs à cuir. Des flammes et de l’essence.

Des larmes glissent aux bords des yeux.

Des petits objets discrets attendent le prêtre.

« On sacre pas sur le terrain qu’on est ici ! répète Shaggy.

La seule fois qu’on peut sacrer,

c’est quand on est en avant d’une ride,

pis qu’on donne des osties au monde. »

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

Le soleil est au Zénith.

Le prêtre bénisseur entre en scène.

Sa cohorte d’assistants l’accompagne.

Des pichets d’eau bénite plein les bras.

« On va demander au seigneur de nous garder en sécurité sur la route, s’exclame l’homme en blanc. On fait un geste de foi pour lui demander que tous ceux et celles qui vont utiliser ces motos, belles motos en passant, soient un reflet de sa joie, de sa paix, de son amour, de sa présence et que rien ne vienne entraver une belle et bonne saison comme elle est déjà bien commencée. »

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

Les motards ont une mine d’enfant.

La foule acquiesce, réunie autour du prêtre.

Mains sur le coeur. Petite croix dans les mains.

Elle répète en coeur la prière des motocyclistes.

« Seigneur tu es le chemin, protège nous sur la route.

Seigneur tu es la vérité, donne nous de bons réflexes.

Seigneur tu es la vie, ramène nous ici devant toi l’an prochain. 

Seigneur, Jésus, toi le grand voyageur.

Soit avec nous aujourd’hui et sur les routes.

Amen. »

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

Un prêtre motard habillé de noir s’avance :

« O Lord you are the way, make our trips safe and joyful.

O Lord you are the truth, give us good reflexes.

O Lord you are the life, bring us back home safe and sound.

Father Lord Jesus and Holy Spirit bless our motorbikes.

Amen. »

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

La messe est dite.

La cohorte se déplace vers les montures d’acier. 

Les prêtres les aspergent.

Certains motards ferment les yeux.

Pour se recueillir.

Pour éviter les gouttelettes d’eau.

Ils finissent avec une poignée secrète,

Donnée aux prêtres habitués.

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

L’heure des comptes.

Le petit Michaël plonge sa main tordue dans un gros sac de tickets de loterie.

Les gagnants sont désignés.

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER

En attendant l’année prochaine. 

Le petit Jésus a les oreilles qui grondent.

700 motards font ronfler leurs bécanes à ses pieds.

BIKERS JESUS PRAYER PRIEST MONTREAL CHILDREN FREEMASSONS MOTOCYCLES BIKES TATOOS STORY HOSPITAL RIDE WIDOWS SONS Photoreport MICHAEL MONNIER



7h42-PARTAGE

glisse

Plus d'articles