Dans l’Antre du Dragon : Escrime

Certains parcourent le Moyen Âge à travers des livres, films ou jeux. À Montréal, nous avons rencontré ceux qui vivent le Moyen Âge au quotidien. Dans des gymnases et autres sous-sols d’église, ils développent force et dextérité afin de devenir de nobles représentants de la Société Créative d’Anachronisme.
7h42 vous invite à découvrir le chapitre montréalais de cette société parallèle : la Baronnie de l’Ile du Dragon Dormant.

Voici le deuxième photoreportage d’une série de trois. Dans l’Antre du Dragon : chevaliers, escrime et tir à l’arc.

DRAGON-FENCING-01

7h42 s’est entretenu avec le Capitaine d’Escrime: Seigneur Olan Blackhand et Elinore Roebber.

DRAGON-FENCING-02

C’est quoi, l’arme que vous utilisez?

Olan Blackhand : C’est une rapière. La lame est non appliquée : c’est pas pointu. Il y a même un bout de plastique pour éviter que la lame passe au travers du capuchon.

DRAGON-FENCING-03

Vous pouvez seulement percer l’adversaire ou est-ce que c’est permis de trancher avec le long de la la lame?

OB : On vise surtout à frapper avec la pointe. Mais c’est aussi légal avec le tranchant avant de la lame.

Nous, le système de jeu sur lequel on se base, c’est : la personne qui reçoit le coup dit «OK tu m’as eu». Si tu te fais toucher par la pointe ou si tu te fais trancher par la lame sur six pouces (15 centimètres), c’est considéré comme une bonne touche. Ça laisse place à l’interprétation de la part du joueur.

DRAGON-FENCING-04

Est-ce que vous participez à des tournois?

OB : Il y a des compétitions. Tout comme les combats en armure de la Baronnie. Mais c’est moins important. La grosse différence, c’est qu’en escrime, il n’y a pas de compétition pour déterminer qui sera le prochain Roi.

À l’origine, la SCA [NDLR: Société Créative d’Anachronisme] a surtout été montée autour du combat en armure. C’est la première activité qui a été développée.

DRAGON-FENCING-05

Est-ce que vous changez de Roi souvent?

OB : Deux fois par année, ils changent de Roi. C’est jamais la même personne.

Le Royaume de l’Est comprend tout l’est du Canada jusqu’à l’Ontario, avec la Nouvelle-Angleterre et une grande partie de l’État de New York.

Les Rois doivent se déplacer d’un événement à l’autre. Tous les week-ends, il y a un événement qui a lieu à un endroit ou à un autre du Royaume, alors ils font beaucoup de déplacements sur de grandes distances. Les gens vont aider à financer les travaux, les voyages du Roi et de la Reine. Mais ça reste une grosse charge de se déplacer d’un événement à l’autre.

DRAGON-FENCING-06

Et qui est le Roi, actuellement?

OB : Je sais qui est le Roi actuel, mais je ne le connais pas vraiment. Les gens dans la SCA ont leurs noms de la SCA et le Roi de l’Est s’appelle Brennan et la Reine… je sais pas comment prononcer son nom…

[NDLR : le nom complet du Roi est Brennan mac Fearghus et celui de la Reine est Caoilfhionn inghean Fhaolain]

DRAGON-FENCING-07

Pourquoi y a-t-il deux Baronnes, en ce moment, à l’Île du Dragon Dormant?

OB : Habituellement, il y a deux personnes qui occupent les figures de Chef d’État de la Baronnie. Ce qui arrive, c’est que les couples se présentent, se portent volontaires. Il y a un vote qui a lieu. Et après ça Leurs Majestés décident qui va être le chef d’État de la Baronnie en fonction du vote ou de leurs préférences personnelles.

Et là, ça l’a adonner que c’est deux femmes qui se sont présentées.

Elles sont en couple?

Elinore Roebber : Elles ne sont que des amies. Ce n’est pas un couple.

DRAGON-FENCING-08

Depuis combien de temps vous participez aux activités de la SCA?

ER : Nous faisons cela depuis neuf ans. Par intermittence. Parce que j’étudie à l’Université, en astrophysique.

DRAGON-FENCING-09

Pourquoi sablez-vous les lames de vos épées?

ER :  Elles sont en acier, mais pas en acier inoxydable. C’est parce que les lames doivent être élastiques et elles doivent plier. Il y a aussi des égratignures sur les côtés, là où les lames se frappent lors des combats. Alors nous les sablons avec du papier de finition. On ne veut pas les aiguiser.

DRAGON-FENCING-10

Vous les achetez où?

ER :  Nous les achetons chez Darkwood Armoury. Ils sont basés au Mississippi.

Est-ce que c’est une arme conçue pour le sport, comme aux Olympiques?

ER :  Il y a des règles spécifiques. Ce sont des épées de sport. Des épées de pratiques. Elles doivent plier d’une manière spéciale pour que lorsque tu frappes quelqu’un vraiment fort, tu ne lui fasses pas vraiment mal. Et tu dois être sûr qu’elle ne casse pas. Si elle casse, tu peux vraiment faire mal à quelqu’un. C’est très dangereux.

On a aussi des règles pour les armures qu’on porte… Mais tu veux quand même être sécuritaire.

DRAGON-FENCING-11

Quand on regarde les compétitions d’escrime, on voit les traditionnels habits blancs. Mais vous ne portez pas du tout les mêmes…

ER :  Ce n’est pas une armure d’escrime ordinaire. On peut les faire nous-mêmes. Nous avons des règles spécifiques. Pour vérifier si une armure est sécuritaire, il faut échapper un outil en forme de tube depuis une hauteur une hauteur spécifique. Si ça perce l’armure, c’est pas bon. Sinon, c’est OK.

Nous faisons nos propres armures parce que c’est plus beau que les armures blanches régulières. Nous essayons de leur donner un petit look Renaissance.

C’est aussi moins cher de les fabriquer que de les acheter.

DRAGON-FENCING--12

Est-ce que tous les membres de la SCA fabriquent leur propre habit?

ER :  Quand on n’est pas en train de se battre, on a d’autres événements. Nous sommes censés nous habiller de manière médiévale. Et là encore, c’est très difficile d’acheter ça. Alors on les fabrique. Plusieurs personnes font ça. Ou tu peux l’acheter de quelqu’un d’autre. Le troc est populaire. Tu échanges tes vêtements contre quelque chose d’autre.

Nous avons un des ateliers complets d’artisanat, les Arts et Sciences, où tu peux fabriquer n’importe quoi, de la couture à l’ébénisterie. Ils fabriquent des tentes, des meubles.

DRAGON-FENCING-13

Je vois que vous vous battez parfois avec un bouclier ou avec deux épées.

OB : Il y a plusieurs styles de combats qui sont légaux. À la base, on se bat avec une rapière. Mais après ça, il y a d’autres styles qui sont disponibles. Quelqu’un peut se battre avec deux rapières, une dague et une rapière, un bouclier et une rapière ou encore un bouclier et une cape.

Et pourquoi le bouclier est aussi petit?

OB : C’est un choix que j’ai fait quand je l’ai assemblé.

DRAGON-FENCING-14

Un combattant en armure arrive tout habillé. Il souhaite s’essayer au combat avec rapière. Mais le Seigneur Olan insiste sur le fait qu’il doit enlever son armure de guerrier pour enfiler une armure d’escrime.

OB : Tu dois avoir une protection sous le bras. Il y a des règles à suivre. Et la raison pour laquelle on le fait, c’est qu’on ne veut pas que le monde se fasse mal.

ER : Ils ont des règles différentes parce que leurs épées blessent différemment. C’est du bois.

C’est des gros bâtons épais. Nous autres, c’est des petites affaires minces et potentiellement pointues.

DRAGON-FENCING-15

ER : Si on frappe et ça casse, il y a des artères principales près des aisselles.

OB : C’est déjà arrivé, pendant un tournoi, que la lame de quelqu’un explose. Et si l’action n’arrête pas immédiatement, tu n’as plus la protection au bout de ton épée et là, tu risques de blesser quelqu’un.

C’est pour ces cas-là qu’on demande une armure et qu’on les teste pour s’assurer que le tissu est suffisamment résistant. On est plus stricte sur ce qu’on doit porter.

DRAGON-FENCING-16

OB : À droite, c’est une artère, à gauche c’est le cœur.

DRAGON-FENCING-17

Succès déverrouillé : les Escrimeurs du Dragon découverts !
Vous avancez maintenant de quelques pas et vous localisez 2 sentiers.

 

Le premier mène à la deuxième moitié du gymnase, où d’autres membres de la Baronnie sont vêtus de la tête au pied d’armures métalliques ou en cuir. Ils se frappent dessus avec des épées, des haches de guerre ou d’énormes armes d’hast.

Le bruit des armes en bois fracassant les armures et les boucliers tonnent et résonnent entre les quatre murs verts du gymnase. Vous ne vous entendez plus penser. Bienvenue aux combats en armure des Chevaliers du Dragon. Ce soir, ils se pratiquent avec l’objectif de gagner le prochain tournoi.

Le second sentier mène à un sous-sol d’église du quartier montréalais Notre-Dame-de-Grâce. Vous y trouverez d’autres membres de la Baronnie maniant arcs et flèches. 

Ce soir, c’est l’Halloween et plusieurs d’entre ceux se sont costumés. Bienvenue au Tir à l’arc du Dragon.

CHEVALIERS-APPEL

TIR-A-L-ARC-APPEL




7h42-PARTAGE

glisse

Plus d'articles